It’s the law – Respect de la loi aux USA

Dernière mise à jour le 2 February 2022 par Sylvain PERRET

Cette petite phrase n’a l’air de rien, mais elle régit beaucoup de choses aux USA et elle entraine pas mal d’incompréhensions pour les Français, touristes ou récents migrants.

Souvent, le premier contact avec ces mots a lieu sur la route ou l’on rencontre le panneau “Buckle up, It’s the La loi aux USAlaw”. Bouclez là, c’est la loi ! Cela ne signifie pas qu’il est interdit de parler !!! Mais qu’il faut mettre sa ceinture. D’ailleurs, un petit dessin aide à la compréhension.

Mais, assez vite, on rencontre à nouveau cet adage dans la vie quotidienne. Lorsque vous demandez une explication sur un point administratif, la réponse st souvent “It’s the law”. Point n’est besoin de comprendre le fondement de la règle : c’est la règle et c’est tout !

Pour un Français, lorsqu’on lui dit “C’est la loi”, il a tendance à enchainer avec “Oui, mais …” cherchant s’il n’y a pas moyen de passer outre cette loi. On dirait d’ailleurs, malheureusement, que les lois sont bonnes surtout quand elles s’appliquent aux autres.

Ici, il y a une loi, et il faut l’appliquer ou s’attendre à être sanctionné sans pouvoir discuter.

Mon 1er contact avec “it’s the law” fut lors de l’inscription de mon fils à l’école. Il est né mi-septembre. Or, la date de passage en grade (classe) supérieur est le 1er septembre. Lorsque nous sommes arrivés, il avait bientôt 5 ans et était déjà allé à l’école 2 ans. Aux USA, la scolarité obligatoire commence aux 5 ans révolus le 1er septembre. Or, le 01/09/2010, mon fils avait 4 ans 11 mois et 15 jours… Pas 5 ans ! Je me suis donc présenté à une Elementary school bien décidé à plaider le cas de mon fiston. Très vite, la personne qui m’a reçu, m’a énoncé la loi floridienne en la matière et émis un refus poli, mais définitif. En bon Français, j’ai commencé à négocier. J’ai reçu un premier It’s the law. Mais en preux chevalier pourfendeur de règlements, j’ai insisté. J’ai donc reçu un It’s the law plus ferme et limite agacé. Cela ne découragea pas le chevalier sûr de sa juste cause !J’ai donc continué à argumenter.  Alors, j’ai reçu un “It’s a FEDERAL LAW !”. Là, j’ai compris qu’il me fallait abdiquer vite. J’ai donc rappelé mes troupes et lancé l’ordre de retraite.

C’était mon premier contact avec cet aspect de la mentalité américaine.

Peu de temps après, j’ai aussi compris qu’il fallait lire la règlementation des lotissements. Je garais mon véhicule dans la rue et non dans l’allée devant mon garage. Mal m’en avait pris : la règlementation de mon lotissement prévoit que les véhicules ne doivent pas être dans la rue entre minuit et 06:00 pour ne pas gêner les véhicules de nettoyage. Je me suis donc levé un matin pour constater la disparition de mon pick-up (quand on arrive, on achète souvent les véhicules typiques américains, ça fait partie du rêve !!! avant de se rendre compte de la consommation de ces engins…). Un appel au 911 plus tard, je savais que j’aurais du lire ce satané règlement, car ma voiture était en fourrière et je devais $250.00 d’amende.

Ici, il y a des lois, des règles. Il faut les connaitre … et les appliquer sinon, il ne faut pas se plaindre quand on est punis.

Le respect de la loi aux USA

J’ai entendu une anecdote ce week-end, moins drôle. Certains touristes, Français entre autres, viennent ici avec peu de moyens. Or la vie est assez vite chère et on est jamais à l’abri d’un imprévu. Ce qui fait que certains ont la tendance à “chaparder” un peu dans les grands magasins. Malheureux !!! Beaucoup de magasins ont mis en place une politique de tolérance Zéro : ce qui signifie que pour un vol, même d’un paquet de chewing-gum, c’est shérif puis prison avec libération sous caution. Pas question de s’en sortir avec un sermon du personnel de sécurité dans l’arrière-boutique du magasin. Et là, ce n’est pas drôle du tout.

Aussi, quand je donne des conseils à des amis qui viennent nous rendre visite et découvrir la Floride, je leur dis clairement : “Quand c’est interdit, faut pas faire !“. Je donne ce même conseil à tous mes clients qui viennent vivre aux Etats Unis dnas le cadre d’un visa E2.

Vivant aux États-Unis depuis 2010, je dois dire que cette façon de faire me va bien. Si la loi ne vous va pas, battez-vous pour faire changer la loi, mais en attendant respectez-la ou sinon soyez prêt à assumer.

Sylvain PERRET

Sylvain PERRET vit aux États-Unis depuis 2010 où il a créé plusieurs entreprises avec son épouse. Après 17 ans dans la banque au contact des entreprises, il a créé l'agence Objectif USA dans laquelle il exerce en tant que business broker, real estate broker, business consultant et rédacteur de business plan. Il a accompagné de nombreux Francophones vers le succès dans leurs projets de création ou de reprise d'entreprise aux USA. Il est certifié CBI (Certified Business Intermediary) par l'International Business Brokers Association. Il a reçu le Million Plus Dollar Award en 2016 et 2017 remis par l'association Business Brokers of Florida. Il est régulièrement consulté sur les problématiques d'immigration aux USA et son article "Visa E2 : Tout savoir, tout comprendre" fait office de référence avec plus de 10000 consultations par an. Il est l'auteur du livre "S'expatrier aux USA grâce aux visas d'entrepreneurs", ISBN 979-1026287698 Sylvain Perret est sur Linkedin et Twitter

Nos services

Vous souhaitez vous implanter aux USA

Nos articles récents

Excellent
Based on 19 reviews
Grégory Kévers
Grégory Kévers
2023-11-15
Conseils et bienveillance. Une aide essentielle pour notre achat. Sans eux on serait tombé dans les pièges tendus par certains agents sans scrupule. Une chance de vous avoir eu!
gregory bersot
gregory bersot
2023-11-11
Je suis allé à une réunion, j’ai vu plusieurs zoom et j’ai lu le livre, je suis bien placé pour en parler. Si je vis au USA maintenant, c’est en partie grâce à Sylvain et Daphnée!! Ils donnent des conseils, des infos et vous accompagnent jusqu’au bout avec un professionnalisme et une bienveillance qu’on ne rencontre pas tout les jours.
Alexandre Perchat
Alexandre Perchat
2023-10-24
Le rêve devient réalité avec Sylvain et Daphnée. De vrais professionnels à tous les niveaux du processus . Merci beaucoup
Valérie PERCHAT
Valérie PERCHAT
2023-10-24
Nous avons été accompagné par Sylvain et Daphnée, tout au long de notre procédure d'expatriation. Sylvain pour le coté pro et Daphnée du coté personnel. Ce sont des personnes très professionnelles ,droites, honnêtes en qui on peut avoir toute confiance. Merci à eux pour leur travail!
Julia Fasciglione
Julia Fasciglione
2023-10-24
Objectif USA helped us across the full process of targeting the right business for us, taking it over in the best possible conditions and supported us through our relocation. They offer five star service and more, being available, responsive and proactive. Going above and beyond to ensure our success, they act as much more than a regular brokerage company. We cannot thank them enough and we will absolutely go back to them for a second transaction.
Hugo DE LA LOSA
Hugo DE LA LOSA
2023-07-23
Un grand merci à Sylvain et Daphnée pour leurs conseils et leur professionnalisme. Les vidéos, postes et conférences qu'ils proposent vont à l'essentiel et apportent de nombreux éléments concrets. Vous pouvez compter sur eux pour vous donner leur avis objectif sur votre projet d'expatriation même si ça doit remettre en cause celui ci car il n'est pas viable. Je recommande à 100%.
denis perez
denis perez
2023-07-22
Merci Sylvain pour toutes vos interventions afin de s’installer aux US. Vous êtes tous les deux vraiment inspirants, vous nous rassurez à chaque question que l’on vous pose, mais surtout très clair et direct quand la situation est ambiguë. Continuez comme ça, nous avons besoin de personnes vraies. Amicalement. Denis Perez
Nancy Gousse
Nancy Gousse
2023-07-22
We had a very great experience with Sylvain, he was our broker when we bought our Kilwins franchise in Jupiter, he was extremely professional and good adviser. More than that Sylvain and Daphné are very nice, friendly and compassion people, They also helped us and support us when we had issue with our visa. I will always be grateful for them.
montfort jonathan
montfort jonathan
2023-03-29
Objectif USA nous a accompagné pendant notre expatriation et continue de le faire maintenant que nous sommes sur le sol américain, dans l’ensemble de notre processus, nous avons été satisfaits de la disponibilité et des conseils reçus meme si c’est parfois difficile à entendre, les choses sont clairs et appréciables ! Avec leurs équipes ( avocats, business writer et autres ) vous serez bien accompagné pour être protégé et présenter un dossier boucler professionnellement !
le livre square

3 thoughts on “It’s the law – Respect de la loi aux USA”

  1. Merci Sylvain!
    Il est en effet important pour nous français de nous habituer à cette façon de penser et de fonctionner.

    Notre état d’esprit et notre mode de communication français sont implicites et ouvrent la voie à interprétation et donc à négociation. C’est un aspect culturel totalement déroutant pour les Américains qui nous trouvent indisciplinés et râleurs, tout comme la rigidité et l’apparente “absurdité” du mode de pensée américain vis à vis de la loi sont incompréhensibles pour nous français lors de notre première “confrontation” à celles-ci. Ce sont des faits, ces modes de communications sont tous deux à respecter dans leur contexte culturel. L’un n’est pas supérieur à l’autre, ils sont simplement différents.

    L’essentiel lorsque l’on est migrant et que l’on veut éviter des impairs et des frustrations, est d’être curieux et de s’informer auprès des résidents locaux afin de comprendre leur mode de communication et de fonctionnement.

    Il est vrai que la loi est respectée et appliquée strictement et à la lettre dans les pays anglo-saxons mais aussi en Allemagne. Ces pays ont une culture dite “Low Context”, qui s’appuie sur une communication explicite, claire et détaillée qui a pour objectif de ne pas être sujette à interprétation. Ne cherchez donc pas à négocier lorsqu’ un individu vous brandit “it’s the law”, vous passeriez pour un chercheur de passe-droit ou un hors la loi et vous risquez de perdre le respect de votre interlocuteur (entre autres potentiels ennuis).

  2. Excellent article, mon cher Sylvain. Très bien vu, et bien écrit (avec juste ce qu’il faut d’humour pour faire passer la pilule.) Il m’a rappelé une autre anecdote: L’arrivée d’une famille d’expatriés français dans la région de Seattle, que je rencontrais régulièrement dans des soirées. Je me souviens du père, récemment arrivé, et jouant à merveille le rôle du Français frondeur et indiscipliné. Conduisant une grosse voiture (décidément…) il se vantait régulièrement d’ignorer les limites de vitesse (trop lentes) et les autres conducteurs américains entre autres (trop sages.) Quelques mois plus tard, je le revois dans une soirée, et il avoue qu’après 3 P.V., sa prime d’assurance avait tellement augmenté qu’il s’était calmé un peu. Notre Français a compris à ce moment là, que “It’s the Law” doit être respecté, et que plus important encore, on ne plaisante pas avec les compagnies d’assurances privées, car, comme nous le savons tous, ce sont elles qui “dirigent” le pays… :-) — Veronique (French Girl in Seattle)

  3. Angélique Pontneau

    Très intéressant et très bien écrit. Je suis complètement d’accord d’ailleurs.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  • Première étape avant la concrétisation de vos projets aux États-Unis, nous contacter !

    Vous souhaitez vous implanter aux USA ?

Scroll to Top